Un groupe de ma classe m'a demandé de lui faire le dessin d'une deux chevaux polluant un arbre pour illustrer leur projet tutoré. J'AI HORREUR DE DESSINER LES VOITURES, surtout si elles doivent être ressemblantes. Mais qui suis-je pour refuser quelque chose à deux filles de ma classe? Surtout quant on sait qu'il n'y a que trois filles dans ma promo.

Je me suis donc lancé le défit de faire un dessin de dodoche. J'ai donc fait ce dessin, puis je suis allé voir ma mère, je lui ai demandé si on reconnaissait bien qu'il s'agissait d'un scénic, elle m'a aussitôt répondu sur un ton très sûr et très surpris "Hein! Mais non c'est une deux chevaux ça"...j'étais satisfait.

J'ai apporté mon travail au groupe demandeur, qui sembla apprécier. Il fallait encore qu'il le montre a sa tutrice, pour avoir l'accord de l'afficher sur la plaquette d'une conférence.

cryon

     La tutrice ne voulut pas, pas assez sérieux, pas assez réaliste. Par contre un de mes prof qui d'ordinaire s'avère sévère s'est vu savourer ce dessin...il ne m'en a jamais parlé, il l'a dit au groupe du projet tutoré mais a su garder distance et discrétion avec moi. Mais nous vivons bien cette complicité cachée de tous regards extérieurs. Une relation saine, basé sur la confiance et le respect de la vie privée de l'autre...

Une anecdote amusante: on ne voit pas bien là sur le dessin (on voit mieux peut-être en cliquant dessus) mais il est bardé de blanco. La secrétaire de la tutrice pensait que c'était fait exprès pour donner du relief. Comme elle était bien naïve! Non c'est juste que je suis un gros crado qui fait des pâtés avec son blanco pour effacer ses erreurs.

n_et_b

BAUCOUP DE BOULOT JUSQU'AU 9 AVRIL, DONC LE BLOG NE SE REMPLIRA PAS RAPIDEMENT.