• Rituel obligatoire: Il y a de cela plusieurs années, avec un ami nous avions enterré dans le sable le corps d'un autre ami afin de lui confectionner un corps de sirène tout en gardant sa tête intacte. Le résultat était cOOoOooOOl !!! Depuis ce jour, pendant mes vacances à la plage, je réalise des dessins de sirènes, toutes dans la même position, c'est à dire celle donnée autrefois à l'ami enterré.

Après plusieurs années sans donner suite à ce fameux rituel, je m'y suis replongé cette année.

File0061File0062File0063File0064

Alyss, suivant le mouvement, a elle aussi réalisé sa sirène.

File0065
File0066
File0067
File0068

CONCLUSION : En observant ces deux styles de dessin très différents tant sur la forme que sur le fond marin, on constate plusieurs choses :

Tout d'abord sur la forme du dessin :

  • L'homme se concentre principalement sur le haut du corps de la sirène ne pouvant s'empêcher de mettre cette partie à nu.

  • La femme se concentre davantage sur la partie esthétique du bas du corps travaillant la queue de poisson comme s'il s'agissait d'un vêtement.

Ensuite sur le contenu et aussi toujours sur la forme :

Dans les deux dessins, la sirène se fait désirer par l'homme sans que cela ne soit réciproque.
Dans le dessin réalisé par un homme, ce désir semble pulsionnel et la sirène ressemble à une potiche sans cervelle, tandis que dans l'autre dessin, il s'agit plus de sentiments que de pulsions, et la sirène semble connaître son pouvoir de séduction.
Ces dessins nous apprennent donc une chose importante, l'homme est un pervers et la femme une manipulatrice. A méditer en relisant l'Iliade et l'Odyssée d'Homère.

MAIS ÇA, CE N'EST QUE MON INTERPRÉTATION !!! Alyss dit que sa sirène ne fait pas exprès de séduire les deux mâles...mais moi je pense qu'elle me manipule en disant ça et puis c'est tout.